Dissidia Final Fantasy



Imaginez un jeu où les plus grands héros et les antagonistes les plus charismatiques se recontreraient. Annoncé lors de la Square Enix Party 2007, Dissidia Final Fantasy est le cadeau préparé par Square Enix pour fêter dignement, un peu en retard néanmoins, le vingtième anniversaire de la série Final Fantasy. Ce projet développé sur la console portable de Sony n'est pas un RPG, mais bel et bien un jeu de combat (officiellement, "dramatic progressive action") mélangeant 20 personnages issus des dix premiers épisodes de la saga. Le joueur peut alors revivre les plus grands combats de la série phare de Square Enix, ou même s'imaginer sa propre histoire alternative. C'est là la force de Dissidia Final Fantasy : jouer avec l'émotion, la nostalgie et l'imagination, notamment grâce à une réalisation technique inégalée.

Dissidia Final Fantasy (01) Dissidia Final Fantasy (02) Dissidia Final Fantasy (03)

Comme vous pouvez vous en douter, trouver une trame scénaristique pour réunir tout ce beau monde n'était pas évident. Pourtant, Square Enix a fait de l'opposition entre le bien et le mal le cœur de l'histoire de Dissidia. Le jeu met en scène Cosmos, déesse de l'harmonie, et Chaos, dieu de la discorde. Leur guerre dure depuis des temps immémoriaux, mais Chaos a aujourd'hui l'avantage : 10 sombres combattants ont été chargés de s'emparer des Cristaux de leurs mondes, et Cosmos est affaiblie. Elle va alors à son tour faire appel à 10 héros pour récupérer ses précieuses pierres, et ne pas laisser le destin de leurs planètes entre ces mauvaises mains. Des scénarios différents qui s'entrecoupent, quelques rencontres intéressantes, des combats mémorables : la recette fonctionne plutôt bien, et pour une fois, un jeu de combat ne renie pas l'importance d'un bon synopsis.

Dissidia Final Fantasy (04) Dissidia Final Fantasy (05) Dissidia Final Fantasy (06)

Dissidia Final Fantasy innove également par son gameplay. Vous trouverez plus d'informations sur le système de combat dans les rubriques associées, mais sachez qu'il ne s'agit pas d'un simple affrontement comme on peut le vivre dans de nombreux jeux. Ici, un réel aspect stratégique est à prendre en compte. Entre les Points de Bravoure, les HP, les situations de Break et les nombreux équipements, le joueur a décidément beaucoup d'éléments à surveiller. Il faudra par exemple d'abord accumuler un certain nombre de Points de Bravoure pour espérer infliger, avec une attaque supplémentaire, un nombre conséquent de points de dégâts à son adversaire. Evidemment, chaque personnage peut, en rammassant un nombre suffisant d'orbes EX, déclencher une attaque dévastatrice pour réduire considérablement les HP de l'ennemi. Ce système complexe demande un certain temps d'adaptation, mais se montre réellement savoureux une fois qu'il est bien maîtrisé.


Informations Pochette américaine
Plate-forme PSP
Genre Dramatic progressive action
Dates de sortie
Japon 18 décembre 2008
Amérique du Nord 25 août 2009
Europe 4 septembre 2009
Site officiel
http://www.dissidia-finalfantasy.fr/



Bastienpean.com