Final Fantasy XIV

Final Fantasy XIV

C'est au cours de la conférence donnée par Sony à l'E3 2009 qu'a été officiellement annoncé Final Fantasy XIV: Online, alors même que le public venait de découvrir un nouveau trailer explosif du treizième épisode encore en développement. Depuis 2005, Square Enix évoquait à demi-mots son nouveau MMORPG, le projet Rapture, en cours de réalisation sur la "nouvelle génération" de consoles. Final Fantasy XIV, la relève assurée de Final Fantasy XI, est donc une nouvelle expérience en ligne, finalement sortie en 2010 dans le monde entier sur PlayStation 3 et PC. 

Dans un recoin d'éternité oublié existe un mon bien-aimé des dieux. On l'appelle... Eorzéa. Des destins s'y mêlent, des épées s'y croisent. Sous le voile terrifiant d'une ombre écarlate. Aux armes, héros du royaume ! Votre destinée vous appelle. Unissez vos forces... une fois encore.

Les premières informations sur le contexte, l'univers et la mythologie, nous permettent de constater que ce quatorzième épisode prend place dans un monde médiéval-fantastique, entre fantaisie et science-fiction. Si des similitudes avec Final Fantasy XI peuvent être assez facilement notées, les développeurs insistent sur le fait que les deux jeux sont bien différents. Pourtant, on retrouvera dans Final Fantasy XIV des races bien connues, légèrement revues et corrigées, disposant de spécificités bien distinctes.

Le système de combat abandonne le tour-par-tour pour aborder une dimension beaucoup plus dynamique, à l'instar des MMORPG à succès comme World of Warcraft. Selon le style adopté par le joueur, ses armes et sa stratégie, son personnage évoluera différemment. En fait, Final Fantasy XIV est conçu pour convenir à tous les profils de joueurs : les occasionnels, les passionnés, les solitaires et les adeptes des quêtes en groupes, un peu trop nombreuses dans le précédent RPG online de Square Enix.

L'équipe de développement est une fois de plus très séduisante, mêlant les créateurs deFinal Fantasy XI et de l'univers d'Ivalice : Hiromichi Tanaka à la production, Nobuaki Komoto à la réalisation, Akihiko Yoshida à la direction artistique et Nobuo Uematsu aux commandes de l'intégralité de la bande-originale, chose qui n'était pas arrivée depuis Final Fantasy IX.