Final Fantasy X



Tidus, jeune champion de Blitzball, est sur le point de disputer un match à Zanarkand, ville futuriste à la technologie omniprésente. Des milliers de personnes sont venues assister à la rencontre dans un stade plein à craquer. Mais alors que la rencontre débute à peine, un gigantesque mur d'eau se dirige tout droit sur la cité et commence à la détruire. Totalement désorienté, Tidus est rejoint par Auron, son mentor depuis la mystérieuse disparition de son père, Jecht. Il apprend alors que l'énorme entité qui semble vouloir totalement raser Zanarkand se nomme Sin. Après s'être frayés un chemin à travers des hordes de monstres, les deux compagnons se retrouvent face à ce dernier, qui les aspire et les envoie dans un autre monde. Toujours aussi perdu, Tidus va découvrir que Zanarkand aurait été détruite il y a mille ans par Sin. Depuis lors, de nombreux Invokeurs sont partis en pèlerinage pour arrêter le terrible monstre. Même si leur quête est à chaque fois menée à bien, il finit toujours par renaître après une période de répit appelée la Félicité. Son retour est désormais proche et c'est à Yuna, fille de l'Invokeur Braska, que revient la tâche d'apporter à nouveau la paix à ce monde. Accompagnée de ses Gardiens, elle va devoir se rendre dans chacun des temples de Spira afin d'obtenir des Chimères qui lui permettront de vaincre l'énorme créature. Mais avec l'arrivée inexplicable de Tidus, les traditions mises en place par l'église de Yevon, qui cache de bien sombres secrets, vont être bousculées. Spira finira-t-elle un jour par connaître l'éternelle Félicité, à laquelle aspirent tant Yuna et ses amis ?

Final Fantasy X (01) Final Fantasy X (02)

Premier épisode de la série à voir le jour sur PlayStation 2, Final Fantasy X est littéralement truffé d'innovations. S'il y a un changement qui saute tout de suite aux yeux, c'est évidemment le passage aux décors en 3D, qui met en avant un aspect très cinématographique. Aspect renforcé par la présence, pour la première fois, de doublages. Les émotions des personnages sont ainsi retranscrites avec beaucoup plus de réalisme, grâce également à des expressions faciales d'une qualité bluffante. Le développement du titre, débuté en 1999, n'a donc pas été de tout repos pour l'équipe, qui a dû faire face à toute une série de nouveaux défis apportés par le bond technologique entre la première console de Sony et son successeur. Hironobu Sakaguchi confiera cependant que le succès des Final Fantasy peut être largement attribué aux nouveautés que les développeurs imaginent pour chaque opus. Et avec Final Fantasy X, le créateur de la saga ne s'est certainement pas trompé.

Pour concevoir Spira, le monde de Final Fantasy X, le producteur Yoshinori Kitase a voulu donner un nouveau sens au mot « fantasy » qui, dans l'esprit de nombreux joueurs, renvoie souvent à une Europe médiévale. Les développeurs se sont donc inspirés de l'Asie et plus particulièrement de la Thaïlande et du Japon, créant ainsi un univers profond, original et haut en couleurs. Même si Spira est peuplée en majorité d'humains, quatre autres grandes races la composent : les Al Bheds, les Guados, les Hypellos et les Ronsos. Chacune possède évidemment des caractéristiques physiques permettant de les différencier, mais également une culture et des traditions bien spécifiques. Les Al Bheds possèdent même leur propre langue, que le joueur pourra apprendre petit à petit au cours de l'aventure. Néanmoins, et pour la première fois dans la série, il n'est pas libre de se déplacer à sa guise sur la carte du monde : le cheminement est désormais plus linéaire. Spira n'en reste pas moins enchanteur et dépaysant à souhait, et peut se targuer d'une ambiance délicieusement poétique. Le tout est mis en valeur par une bande originale réalisée de concert par trois compositeurs : Nobuo Uematsu, Masashi Hamauzu et Junya Nakano.

Final Fantasy X (03) Final Fantasy X (04)

Le déroulement des affrontements de Final Fantasy X n'est pas basé sur l'habituelle barre ATB (Active Time Battle), mais sur un système appelé CTB (Conditional Turn-Based Battle), imaginé par Toshiro Tsuchida. Le combat est alors « mis en pause » à chaque fois qu'un personnage a la possibilité d'exécuter une action, laissant au joueur tout le temps dont il a besoin pour choisir la stratégie à adopter. Seuls trois personnages combattent simultanément, mais ils peuvent être remplacés durant l'affrontement même par les autres membres de l'équipe. Les fameuses limites font également leur retour sous le nom d'Overdrive et donnent le plus souvent lieu à des QTE (Quick Time Event). Tout comme dans le scénario et la mythologie très travaillés du titre, les chimères ont un rôle central au cours des combats. Lorsque l'une d'elles est invoquée, les trois combattants quittent le terrain pour la laisser mener l'affrontement : les invocations ne réalisent pas seulement une attaque, comme c'était le cas dans les précédents opus de la série.

Le Sphérier constitue une autre nouveauté importante de cet épisode. Au lieu de passer par le traditionnel système de niveaux et de points d'expérience, les personnages apprennent leurs compétences et améliorent leurs statistiques par le biais d'une grille contenant des sphères qu'il faut activer. Une version expert de ce Sphérier, présente dans les versions PAL et International du titre, permet au joueur de personnaliser ses personnages comme bon lui semble dès le début de l'aventure. Ce système d'apprentissage bien plus ludique et original donnera des idées aux développeurs des opus suivants, avec par exemple la Grille des Permis de Final Fantasy XII. Bon nombre de mini-jeux font également leur apparition, comme le fameux Blitzball, un sport largement populaire à travers Spira. Les sous-quêtes ont bien évidemment une place de choix, mais sont malheureusement pour la plupart très longues et plutôt difficiles.

Le 31 janvier 2002 est publiée au Japon la traditionnelle version International du jeu apportant son lot de nouveautés, avec notamment les chimères purgatrices. Elle contient également une séquence d'une quinzaine de minutes relatant la vie de Yuna après la fin du jeu, qui donnera naissance à la première suite directe d'un épisode de la série : Final Fantasy X-2.


Informations Pochette européenne
Plate-forme PlayStation 2
Genre RPG
Dates de sortie
Japon 19 juillet 2001, 31 janvier 2002
Amérique du Nord 18 décembre 2001
Europe 29 mai 2002
Site officiel
http://www.ffx-europe.com/

Bastienpean.com